Décès, invalidité, arrêt de travail : êtes-vous protégé(e) ?

Temps de lecture

5 minutes

Niveau

CONFIRMÉ

En cas de risques majeurs, les prestations de la Sécurité sociale sont insuffisantes. La prévoyance individuelle sécurise votre avenir et celui de votre famille.

INDISPENSABLE

La prévoyance individuelle complète les indemnités prévues par le régime obligatoire et celles d’un contrat collectif prévoyance d’entreprise.

MULTIPLE

Différents types de contrats selon vos préoccupations et situation : assurances décès, invalidité, arrêt de travail, dépendance, accident…

 

PERSONNALISEE

Selon la garantie, vous définissez le niveau de prestation et cotisation qui vous convient en mettant votre famille financièrement à l’abri.

 

Qu’est ce qu’une prévoyance individuelle ?

 

C’est un contrat souscrit individuellement qui permet de bénéficier de prestations de prévoyance complémentaires à celles de la Sécurité sociale et d’un éventuel contrat collectif de prévoyance.

Différents types de garanties

Selon le contrat souscrit, vous -ou votre famille- pouvez bénéficier :

 

  • En cas de décès : du versement d’un capital, d’une rente de conjoint, d’une rente d’éducation pour les enfants, d’une allocation décès pour faire face aux frais d’obsèques,
  • En cas d’invalidité : du versement d’une rente d’invalidité à vie,
  • En cas d’incapacité de travail : d’indemnités journalières pour vous assurer un revenu qui vous permette de compenser la perte de salaire,
  • En cas de dépendance : d’une rente dépendance pour vous permettre de vous maintenir à domicile (aides, aménagement du logement) ou financer un placement en établissement spécialiser,
  • En cas d’hospitalisation : d’indemnités journalières pour vous aider à faire face aux frais d’hospitalisation.

 

 

Quand souscrire un contrat de prévoyance individuelle ?

 

  • En l’absence de prévoyance collective,
  • En complément d’une prévoyance collective,
  • Lors du départ à la retraite.

 

Les conseils APICIL

  • Les garanties déjà souscrites à titre obligatoire ou facultatif pour éviter les doublons et les dépenses superflus,
  • Evaluez vos besoins et ceux de votre famille en matière de prévoyance,
  • Etudiez les tarifs et conditions proposés par les assureurs. Ils peuvent être définis en fonction de l’âge, de l’état de santé, des garanties proposées…