Prévoyance

Financer ses obsèques à l’avance grâce à l’assurance décès

Vous souhaitez mettre votre famille à l'abri en finançant les frais de vos propres obsèques ? L'assurance décès, à ne pas confondre avec le capital décès versé par la Sécurité sociale, permet d'offrir un apport financier non négligeable à vos proches en cas de décès. Explications.
famille senior sereine

Sommaire :

Capital décès et assurance décès : quelle différence ?

Le capital décès : un montant forfaitaire versé aux ayants droit par la Sécurité sociale

Vous êtes salarié dans le secteur privé ? En cas de décès et sous certaines conditions, vos ayants droit pourront bénéficier d’un capital décès versé par la Sécurité sociale. Pour obtenir cette somme d’argent au montant fixe (3 539 euros en 2022), ils devront en faire la demande à l’organisme dont dépendait le défunt :

  • la CPAM (Caisse Primaire d’Assurance Maladie)
  • ou la MSA (Mutualité Sociale Agricole).

En savoir plus 

L’assurance décès : un complément financier non négligeable pour vos proches

Pour compléter le capital décès de la Sécurité sociale, vous pouvez souscrire un contrat d’assurance décès auprès d’un assureur, moyennant le paiement de cotisations mensuelles. A votre décès, votre famille percevra alors un capital, qu’elle pourra notamment utiliser pour payer les frais d’obsèques.

Le prix des obsèques, en constante progression selon les données 2019 de l’UFC-Que Choisir, s’élevait ainsi à :

  • 3 815 € en moyenne en 2019 pour une inhumation – hors caveau et concession ;
  • et à 3 986 € pour une crémation.

À ces montants, très variables selon les régions et les entreprises de pompes funèbres, peuvent s’ajouter d’autres coûts : concession funéraire, transport de corps avant la mise en bière, cérémonie, soins de conservation du défunt, pierre tombale, accueil des membres de la famille, etc.

La Garantie Allocation Décès proposée par le Groupe APICIL permet à vos proches de faire face financièrement à ces frais importants. Le contrat prévoit le versement d’un capital en cas de décès de l’assuré(e) par accident ou maladie. L’assuré(e) doit avoir au minimum 18 ans et au maximum 71 ans au moment de l’adhésion.

Garantie Allocation Décès APICIL

Couple à la plage

Financer ses frais d’obsèques

Les avantages de la garantie Allocation Décès APICIL

  • Sans questionnaire médical
  • Carence de 6 mois seulement (sauf en cas d’accident)
  • 5 forfaits entre 1 525 € et 7 625 €
  • Aucune exclusion de risque prévue au contrat

Qui touche l’argent de l’assurance décès ?

Les bénéficiaires de l’assurance décès par ordre de priorité

En cas de décès de l’assuré(e), la Garantie Allocation Décès sera versée :

  • au conjoint survivant (non divorcé, non séparé judiciairement de l’assuré(e), à défaut le partenaire auquel l’assuré(e) était lié(e) par un PACS ou son concubin reconnu comme tel).

À défaut, l’assurance sera versée aux bénéficiaires suivants à parts égales entre eux :

  • les enfants de l’assuré(e) nés ou à naître, vivants ou représentés ;
  • à défaut, les pères et mères vivants de l’assuré(e) ;
  • à défaut, les frères et sœurs vivants ou représentés de l’assuré(e).

Enfin, à défaut de tous les bénéficiaires listés ci-dessus, la Garantie Allocation Décès sera versée aux héritiers de l’assuré(e).

Peut-on choisir l’ordre de désignation des bénéficiaires ?

L’ordre ci-dessus ne vous convient pas, par exemple en raison d’une situation familiale complexe ? Vous pouvez remplir au moment de l’adhésion la désignation de bénéficiaire. Cette désignation peut également être effectuée notamment par voie d’acte sous seing privé (par  exemple sur simple lettre) ou par acte authentique (notaire…).

Notre offre Prévoyance APICIL

Une famille qui vient d'emménager

Trois garanties pour mettre votre famille à l’abri

Pour compléter les prestations de la Sécurité sociale et de la mutuelle en cas d’aléas de la vie, découvrez nos trois contrats prévoyance : la garantie Allocation Décès, la garantie Accident et la garantie Hospitalisation.