Santé

Psychologue : quelle prise en charge de la Sécu et de la mutuelle en 2023 ?

5 minutes
Peut-on se faire rembourser des séances de psychologue par la Sécurité sociale et sa mutuelle ? Dans quelles conditions ? Les enfants et adolescents sont-ils concernés par ces remboursements ? On vous explique tout.

Sommaire 

Mon ado ne se sent pas bien : que faire ?

Louise, 15 ans, ne se sent pas bien depuis quelques temps. Elle dort moins bien et se sent stressée, notamment en raison des examens, des informations (réchauffement climatique, guerres…). Ses parents et ses grands-parents s’en sont rendu compte, et décident de consulter leur médecin traitant. Ce dernier se veut compréhensif :

« Parler de tout ce qui te tracasse à un psychologue devrait te faire du bien » explique-t-il à Louise. Puis, se tournant vers ses parents :

Depuis avril 2022, il existe le dispositif MonParcoursPsy (anciennement nommé ” Mon Psy “). Il permet le remboursement intégral de 8 séances de psy par an. C’est valable pour une ado comme Louise, mais aussi pour vous si vous en ressentez le besoin. 

Dispositif MonParcoursPsy : comment se faire rembourser la consultation chez un psychologue ?

Dans le cadre du dispositif du gouvernement appelé MonParcoursPsy, plusieurs conditions doivent être remplies pour bénéficier du remboursement de la consultation chez le psychologue :

  • le patient doit avoir plus de 3 ans. Les enfants et adolescents de 3 à 17 ans sont éligibles au dispositif dès lors qu’ils présentent une situation de mal-être ou de souffrance psychique pouvant susciter l’inquiétude de leur entourage. Quant aux adultes de 18 ans ou plus, ils peuvent en bénéficier dès qu’ils présentent des troubles psychiques légers à modérés (troubles anxieux ou dépressifs légers, troubles du comportement alimentaire, problème de consommation de tabac, etc.). « Pour les troubles plus graves, comme les formes de dépression sévère, le médecin orientera plutôt vers un psychiatre », explique le docteur ;
  • le patient doit être adressé à un psychologue par son médecin traitant. Ce dernier lui remettra un courrier attestant qu’il relève du dispositif MonParcoursPsy. Pour les mineurs, le médecin doit requérir l’accord des parents ou tuteurs de l’enfant avant de pouvoir l’orienter vers un accompagnement psychologique ;
  • enfin, le patient doit effectuer ses séances chez un psychologue partenaire du dispositif.

Faut-il payer directement les séances au psychologue ?

Pour le paiement, tout dépend de votre situation ” explique le médecin.

Psychologue : quelles aides et remboursements de la mutuelle ?

Le médecin achève sa séance par un conseil aux parents : « Vous devriez vous renseigner auprès de votre mutuelle car elle propose peut-être un soutien psychologique pour les ados. Certaines remboursent plusieurs consultations par an, sans prescription médicale, et sans que vous ayez à débourser un seul centime ! ».

Le service de soutien psychologique de la mutuelle APICIL My Profil’R

Le contrat de mutuelle santé APICIL My Profil’R inclut ainsi un service de soutien psychologique par téléphone. Les adhérents et leurs ayants droit de plus de 16 ans peuvent bénéficier de 3 consultations par an de 45 minutes maximum avec un psychologue clinicien. Ce service gratuit est disponible 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.

Contrat de mutuelle santé : jusqu’à 5 séances chez un psychologue remboursées par an

La mutuelle santé APICIL My Profil’R propose, à partir du niveau 2 des garanties, des prestations dites de « confort ». Ce « kit confort » inclut ainsi le remboursement partiel des séances chez le psychologue, remboursement allant de 15 euros par séance pour le niveau 2 des garanties, à 50 euros par séance pour le niveau 6 des garanties.

Quel est l’état de la santé mentale des Français ?

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), les troubles dépressifs majeurs et les troubles anxieux ont grandement augmenté depuis l’apparition de la crise sanitaire, de respectivement +27,6% et +25,5%.
Les jeunes ont été particulièrement impactés par la crise du Covid : selon l’INSEE, les symptômes dépressifs se sont fortement accrus chez les 18-24 ans, pour qui la prévalence est passée de 10% en 2019 à 22% en mai 2020.
L’éco-anxiété touche également de plein fouet cette tranche d’âge : une étude de la revue scientifique The Lancet, publiée en septembre 2021 et menée dans 10 pays dont la France, affirme que 45% des jeunes en souffrent.

Pour en savoir plus sur la santé mentale des jeunes

Découvrez l’interview de Marie-Anne Gury, Psychologue et directrice du centre ECLYPS’ : Stress des examens, troubles alimentaires, éco-anxiété… Comment aider un ado en difficulté psychologique ?

Notre offre APICIL

MUTUELLE SANTÉ

Des offres pour vous et votre famille

Vous recherchez une complémentaire 100 % santé adaptée à votre profil ? Découvrez la mutuelle APICIL MY PROFIL’R, les exemples de remboursements et tous les avantages de ce contrat santé :