Santé

Départ en retraite : garder ma mutuelle et ma prévoyance d’entreprise, ou souscrire un nouveau contrat ?

5 minutes
À la retraite, suis-je toujours couvert par la mutuelle et la prévoyance de mon ancienne entreprise ? Est-il possible de la conserver ? Comment choisir un contrat santé et prévoyance adapté pour la retraite ? Vous n’êtes pas seul(e) à vous poser ces questions : la famille Bontemps aussi ! On vous explique tout à travers des cas concrets de la vie courante.
mutuelle et prévoyance couple de seniors à la retraite

Sommaire :

Rémi Bontemps, 65 ans et salarié cadre, est heureux : dans deux mois, il part à la retraite. Enfin ! À lui les vacances perpétuelles : profiter de ses petits-enfants, faire des balades… plus rien ne l’empêchera de profiter, rêvasse-t-il.

Il fait part de ses pensées à sa femme, Annie, elle aussi salariée en fin de carrière. Cette dernière s’empresse de modérer ses propos : « c’est bien de rêver mais il va falloir aussi penser à notre santé ! » Elle en profite pour lui rappeler qu’il devra trouver une nouvelle mutuelle et un nouveau contrat de prévoyance. Elle est bien au fait de ces questions, l’une de ses collègues est partie en retraite il n’y a pas longtemps et elle en a longuement parlé avec elle.

Que deviennent la mutuelle et la prévoyance d’entreprise lors du départ à la retraite ?

Rémi ne comprend pas vraiment ce que lui dit sa femme : il a déjà une mutuelle avec son entreprise et son employeur a même été obligé de souscrire un contrat de prévoyance pour lui. Il est donc couvert, même en cas de décès. Pas besoin de s’alarmer, pense-t-il.

Sa femme lui explique alors la problématique : « Lorsque tu quittes ton entreprise pour prendre ta retraite, ta prévoyance d’entreprise est stoppée. Tu ne seras plus du tout couvert. C’est pareil pour ta mutuelle, elle est automatiquement résiliée lors de ton départ en retraite, sauf si tu demandes expressément à la garder dans les 6 mois suivant ta mise en retraite : c’est le principe de la loi Evin de 1989. Mais dans ce cas tu devras, en plus de ta cotisation actuelle, payer la part financée par ton employeur aujourd’hui. En clair cela signifie que le montant de ta mutuelle sera plus élevé ».

Souscrire un nouveau contrat individuel à la retraite : l’option la moins chère ?

Sa femme continue en lui expliquant que s’il choisit de conserver la mutuelle de son entreprise*, il la paiera plus cher que ses collègues salariés : « La première année ton assureur sera obligé de maintenir un tarif identique à ceux des actifs, mais dès la deuxième année les tarifs pourront être supérieurs de plus de 25 %, et 50 % lors de la troisième année… et au-delà, il n’y a plus aucun plafond ! » Tout ça pour avoir des garanties qui ne seront pas forcément adaptées à sa situation de retraité… alors autant souscrire un contrat santé individuellement. Ça lui coûtera moins cher.

Et pour le contrat de prévoyance, Rémi est déjà convaincu de la nécessité d’en souscrire un. Comme il n’est plus possible pour les retraités de bénéficier de la prévoyance de leur ancienne entreprise – même en payant la part de la cotisation qui était financée par l’employeur – il va devoir trouver un contrat individuel. Certes, il paiera plus cher que lorsqu’il était couvert par le contrat de son entreprise, mais cela vaut le coup pour protéger sa famille.

Sa femme approuve son idée : « D’ailleurs, plus tu souscrits ton contrat jeune, moins tes cotisations mensuelles seront élevées. Alors autant que tu souscrives un contrat au plus tôt, dès ta mise à la retraite. » lui conseille-t-elle.

* À noter : les salariés quittant l’entreprise pour prendre leur retraite ne rentrent pas dans le cadre de la portabilité des droits, qui permet de continuer à bénéficier gratuitement de la mutuelle et de la prévoyance sous certaines conditions.

En savoir plus

Choisir une mutuelle et un contrat de prévoyance adaptés aux seniors

Ne reste plus qu’à trouver les contrats adaptés. Sa femme ayant été de bons conseils jusqu’à maintenant, il lui demande son avis.

– « Ah, on vieillit ! Il faut que tu réfléchisses à ça quand tu chercheras ton contrat. Toi par exemple tu n’entends plus très bien, pense à bien regarder les remboursements en audiologie. »

« Ok, ce n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd ! » rigole-t-il.

Quels critères regarder pour une mutuelle senior ?

Après réflexion, Rémi en arrive aux exigences suivantes concernant sa mutuelle :  

Optique, audiologie, dentaire

Étant porteur de lunettes, il décide de faire attention aux remboursements en matière d’optique. De même pour l’audiologie et les frais dentaires où le reste à charge peut s’envoler. « Si possible, prend un contrat qui rembourse en partie les implants dentaires car ils ne sont pas remboursés par la Sécu », lui conseille Annie ;

Frais d’hospitalisation

Il décide d’être attentif aux remboursements des honoraires chirurgicaux et médicaux, de la participation forfaitaire aux frais d’hébergement… mais aussi aux garanties de conforts, notamment le remboursement d’une chambre particulière et un forfait pour la télévision, dont il ne peut se passer ;

Médecines douces

Mais aussi à la prise en charge des médecines douces ! « Je vais voir mon ostéopathe tous les 3 mois, ça me paraît nécessaire d’avoir une mutuelle qui couvre en partie cette dépense » ;

Garanties d’assistances et services

« Fais aussi attention aux prestations d’assistances (transport, aide-ménagère, etc.), ou encore la téléconsultation, qui seront bien appréciables s’il t’arrivait un pépin », lui indique Annie ;

Autres remboursements

Il regarde également le remboursement des soins médicaux courants (consultations chez un médecin généraliste ou spécialiste), des honoraires paramédicaux, des cures thermales, et même du matériel médical (fauteuil roulant, etc.). « Tout ça peut m’être utile pour mes vieux jours » songe-t-il.

En savoir plus : Comment bien choisir votre mutuelle santé ?

Contrat de prévoyance senior : comment choisir ?

Quant à son futur contrat de prévoyance, Rémi ne veut pas faire d’impasse :

– « Il me faut un contrat qui prévoit le versement d’un capital décès, même en cas d’invalidité absolue et définitive ». Sa femme acquiesce. Sa collègue en a souscrit un, et d’ailleurs son assureur prévoit que si son conjoint souscrit à son tour le contrat, il a droit à une réduction sur sa cotisation.  

Je veux également me trouver un contrat qui couvre les coûts des obsèques, car c’est hors de question que mes enfants déboursent 4 000 € pour payer ces frais. Même si ce n’est pas drôle, je préfère anticiper mes funérailles en les finançant à l’avance ».

Il n’a plus qu’à trouver les bons contrats pour profiter sereinement de sa retraite !

Nos offres APICIL

Une famille qui vient d'emménager

prévoyance et MUTUELLE SANTÉ

Des offres pour vous et votre famille

Vous souhaitez vous assurer en cas d’accident, maladie ou décès ? Vous recherchez une complémentaire 100 % santé adaptée à votre profil ? Découvrez nos offres et garanties santé et prévoyance :