Comment bien choisir votre mutuelle santé ?

le 04/12/2019 Temps de lecture 3 minutes
El Dev Master
Comment bien choisir votre mutuelle santé ?

Connaissez-vous le rôle d'une complémentaire santé ? 4 conseils pour bien choisir votre mutuelle.

À quoi sert une complémentaire santé ?

Une complémentaire santé permet de vous protéger, vous et votre famille. Elle complète les remboursements de la Sécurité sociale pour faire face aux dépenses de santé restant à votre charge.

Les mutuelles santé remboursent totalement ou partiellement :

  • Les consultations médicales, la pharmacie, l’hospitalisation, l’optique et le dentaire.

Elles peuvent prendre en charge une partie de certaines prestations non remboursées par la Sécurité sociale comme :

  • L’ostéopathie, les implants dentaires, certains vaccins et médicaments non remboursables…

Elles proposent des services associés :

  • Tiers payant, services en ligne, assistance, prévention…

Mais comment la choisir ?

 

Conseil 1 : évaluez vos besoins en mutuelle santé

Estimez vos besoins en garanties santé :

  • Soins médicaux courants : Pour moi ? Pour ma famille ? Avec des enfants, je vais souvent chez le médecin.
  • Optique — dentaire : Je porte des lunettes ? Mes enfants vont-ils avoir besoin de traitements en orthodontie ?
  • Frais d’hospitalisation : Cela n’arrive pas qu’aux autres, je peux être hospitalisé.
  • Médecine douce et assistance : Je fume, l’acupuncture peut-elle m’aider à arrêter ?
  • Budget : Quel budget suis-je en mesure de consacrer pour payer les cotisations de ma mutuelle ?

 

Conseil 2 : étudiez les garanties santé

Vérifiez le niveau et les conditions de remboursement des frais de santé pour :

L’hospitalisation : Le remboursement d’une chambre individuelle est-il prévu ? Pour quel montant et pendant combien de jours ?

Le dentaire : Quel montant de prise en charge en cas de prothèses dentaires ? L’orthodontie est-elle couverte ?

L’optique : Verres progressifs, monture, lentilles, chirurgie de l’œil… À quoi ai-je droit ?

Le saviez-vous ?

Sur votre contrat, la prestation peut être exprimée en forfait en euros ou en pourcentage de la base de remboursement (BR) de la Sécurité sociale.
Vérifiez bien le niveau de prise en charge de votre mutuelle.

Conseil 3 : comparez les tarifs des mutuelles santé

Mois gratuits, offres promotionnelles, hausses réglementaires ou augmentations annuelles de cotisations santé, services offerts… Certaines conditions des offres des mutuelles peuvent être ambiguës et vous induire en erreur.

Soyez attentif à toutes les conditions et garanties de votre contrat.

 

Conseil 4 : pensez aux services complémentaires

Vérifiez quels services sont inclus dans votre contrat pour vous aider au quotidien ou en cas de coup dur :

  • Le tiers payant pour éviter d’avancer les frais de santé,
  • L’assistance en cas d’accident, d’hospitalisation, d’immobilité,
  • Des services d’information, de conseil et d’orientation dans le système de soins,
  • Un espace client sur Internet,
  • Des actes de prévention.

 

Résiliez votre ancienne mutuelle santé

Pour demander la résiliation de votre complémentaire santé, deux possibilités s’offrent à vous : attendre la date butoir de votre contrat ou s’appuyer sur la loi Chatel.

Dans la plupart des cas, vous devez attendre l’échéance annuelle pour résilier votre contrat de mutuelle santé.

Pour cela, envoyez une demande de résiliation (par courrier recommandé avec accusé de réception) dans le délai figurant dans les conditions générales du contrat. Ce délai ne peut excéder 2 mois avant la date butoir.

Pensez à indiquer :

  • Votre numéro de contrat
  • Votre numéro client

Découvrez les outils pédagogiques de l’UNOCAM (Union Nationale des Organismes d’Assurance Maladie Complémentaire)

Le 14 Février 2019, les organismes complémentaires d’assurance maladie et l’UNOCAM se sont engagés à aider les assurés :

  • A mieux comprendre comment choisir la complémentaire santé la plus adaptée à leurs besoins
  • A mieux évaluer leur reste à charge en cohérence avec la réforme du 100 % santé en fournissant notamment des exemples de remboursements communs à tous ainsi que des simulateurs de remboursements
  • A mettre à leur disposition un glossaire actualisé expliquant l’ensemble des termes liés à leurs garanties, et unifiant ainsi le vocabulaire à utiliser par l’ensemble des acteurs de la santé

Articles   suggérés