Aller au contenu principal

La complémentaire Santé Solidaire en bref

le 14/01/2020 Temps de lecture 3 minutes
La complémentaire Santé Solidaire en bref

Depuis le 1er novembre 2019, l’Aide au paiement d’une Complémentaire Santé (ACS) et la Couverture Maladie Universelle Complémentaire (CMU-C) ont fusionné pour devenir une aide unique : la Complémentaire Santé Solidaire (CSS) ou surnommée aussi "mutuelle à 1 euro" par jour.

Que couvre la Complémentaire Santé Solidaire ?

La Complémentaire Santé Solidaire couvre différents postes à savoir :

      • consultations médicales,
      • hospitalisations,
      • médicaments,
      • analyses médicales,
      • lunettes,
      • prothèses dentaires et auditives.

Ce nouveau dispositif est mis en place pour faciliter l’accès aux soins et offrir une meilleure protection en matière de santé. Cela permet d’éviter d’avancer les frais médicaux avec un tiers payant intégral et de bénéficier de tarifs sans dépassements d’honoraires (secteur 1 ou 2), sur un large panier de soins.

Qui peut bénéficier de la Complémentaire Santé Solidaire ?

Toute personne bénéficiaire de l’assurance maladie.

Les conditions d’attribution sont liées aux ressources et la situation familiale du demandeur. En fonction, la Complémentaire Santé Solidaire sera avec ou sans participation financière mensuelle.

  • Les personnes disposant de ressources inférieures à 745 euros par mois bénéficieront gratuitement de la Complémentaire Santé Solidaire (comme c’était le cas pour la CMU-C).
  • Les personnes ayant des ressources comprises entre 746 euros et 1007 euros par mois pourront bénéficier de la Complémentaire Santé Solidaire, contre une participation financière en fonction de leur âge s’échelonnant de 8 à 30 € (soit moins d’un euro par jour).
bareme plafond ressources complémentaire santé solidaire

source : ameli.fr

 

Des démarches administratives simplifiées :

  • Un formulaire unique de demande

Et contrairement à l’ACS :

  • Plus besoin de choisir entre 3 contrats
  • Plus d’attestation-chèque à fournir à la complémentaire santé choisie

 

Comment faire la demande pour la souscription de la Complémentaire Santé Solidaire ?

 

Vous pouvez prendre contact avec l’assurance maladie ou vous connecter à votre compte ameli.

Vous pourrez choisir comme gestionnaire de votre Complémentaire Santé Solidaire soit l’assurance maladie obligatoire soit un organisme complémentaire inscrit sur une liste gérée par le Fonds CMU-C. Cette liste est accessible ici.

 

Que devient votre contrat ACS en cours ?

Si vous êtes actuellement bénéficiaire de l’ACS, vous pouvez conserver votre contrat ACS souscrit avant le 1er novembre 2019 jusqu’à sa fin sans nouvelle démarche à effectuer. Votre prise en charge restera la même qu’avant.

Découvrez l’infographie Ameli

Derniers articles