Aller au contenu principal
Ma santé 2022 : la réforme d’Emmanuel MACRON

Aujourd’hui, le système de santé ne correspond plus complètement aux attentes des patients et des médecins. Afin de mieux répondre aux nouveaux défis, le gouvernement a lancé le plan Ma santé 2022, un projet de loi visant à restructurer entièrement notre système de santé. Explications sur les principaux engagements de cette réforme qui va considérablement améliorer le parcours de soins.

Qu’est-ce que « Ma santé 2022 » ?

Annoncée en septembre 2018 par le Président Macron et le Premier ministre des solidarités et de la santé Agnès Buzyn, le projet de loi vise à transformer en profondeur notre système de santé et revoir son fonctionnement de A à Z. Manque de ressources financières et humaines en milieux hospitaliers, difficultés à prendre rendez-vous chez le médecin de ville en cas d’urgence ou de trouver un médecin traitant, vieillissement de la population, augmentation des maladies chroniques et progrès technologiques… Garantir l’accès à des soins de qualité et une meilleure prévention sont les fondements de cette restructuration.

Les principaux engagements de cette réforme de santé

Ces changements auront un impact sur les parcours et démarches du patient, mais également pour les professionnels de santé. De nouvelles formations et carrières en perspective pour ceux qui le souhaitent !

Cette réforme est le fruit d’une réflexion collective de tous les acteurs concernés du système de santé : médecins, professions paramédicales, étudiants, patients, fédérations, syndicats… Celle-ci a permis de déterminer parmi les 5 chantiers prioritaires les 3 principaux engagements du projet Ma santé 2022 :

  • Placer le patient au cœur du système et garantir la qualité et la pertinence des soins
  • Permettre l’articulation entre médecine de ville, médico-social et hôpital
  • Repenser les métiers et la formation des professionnels de santé

Les 5 chantiers prioritaires :

Qualité des soins et pertinence des actes

Organisation territoriale

Mode de financement et de régulation

Ressources humaines et formation

Numérique

Créer une synergie entre les professionnels de santé : médecine de ville et les hôpitaux ― au service des patients

Ma santé 2022 promet une collaboration tripartite entre les professionnels de ville, du médico-social et de l’hôpital, qui seront amenés à travailler main dans la main au bénéfice des patients. Cette réforme a pour but de leur faciliter le parcours de soins et offrir une couverture des soins sur tout le territoire. Consulter un médecin toute la semaine du lundi au samedi matin y compris en soirée, sans devoir passer par les services hospitaliers, sera désormais possible. En effet, l’intérêt principal du projet est de replacer le patient au centre et de lutter contre les « déserts médicaux ».

Par conséquent, cette coordination ville-hôpital, médecins et infirmiers… s’exécutera grâce aux Communautés professionnelles territoriales de santé (CPTS), conçues pour favoriser la coopération de tous ces acteurs de santé : médecins, sage-femme, kinésithérapeutes, etc. pour y réunir leurs compétences au service de la santé des patients de leur territoire.

Libérer du temps aux médecins pour soigner

Le gouvernement va déployer de nouvelles fonctions d’Assistant médical, capable de gérer les tâches administratives quotidiennes et soins. Le médecin aura plus de temps à consacrer pour ses patients et assurer d’autres rendez-vous, ce qui permettra de réduire considérablement les délais de prise en charge du patient. Dans un cabinet médical, l’assistant prend en charge la création de son dossier, sa consultation, effectuer la mise à jour des vaccins, autant de missions s’adaptant selon les besoins du praticien concerné.

A noter, 4000 postes sont en cours de création pour répondre aux nouveaux enjeux sur la qualité et la pertinence des soins.

pdfCommuniqué de presse du gouvernement – Ma santé 2022

Repenser la formation des soignants

De nouvelles perspectives d’évolution de carrière sont à venir chez les soignants, cela implique une réadaptation des métiers de la santé et de créer des ponts entre les différentes spécialités pour diversifier les profils des étudiants.

L’admission aux études de médecine et paramédicale a donc été repensée pour recruter divers profils et leur permettre d’intégrer plus largement les cursus en tenant compte des compétences et aptitudes de chaque étudiant. Il est également prévu de décloisonner, de permettre une orientation plus souple vers d’autres spécialités de santé, de favoriser des enseignements communs pour préparer les futures coopérations entre les hôpitaux, les structures ambulatoires et médico-sociales.

Par ailleurs, un nouveau projet : le service sanitaire a été mis en place par le Gouvernement dans un objectif prioritaire de prévention et de promotion de la santé.

Toutes les formations en santé seront concernées, les étudiants suivront 6 semaines de théorie et de pratique intégrant les thèmes de prévention tels que l’alimentation, l’activité physique, les addictions et la santé sexuelle.

les nouvelles technologies permettant la « télémédecine »

La pratique de la télémédecine s’est fortement généralisée et prévoit de s’élargir vers les structures d’EHPAD, hôpitaux de proximité… qui permettra de prendre en charge les personnes plus vulnérables et fragiles sur l’ensemble du territoire.

De la même manière, chaque Français disposera d’un espace numérique de santé d’ici 2022, regroupant toutes les informations nécessaires au suivi de santé comme des résultats d’examen ou autres informations essentielles regroupées dans un même dossier médical partagé (DMP). Un dispositif facilitant grandement l’orientation du patient et la pertinence des soins tout au long de son parcours. Il aura de la même sorte accès aux services de prise de rendez-vous en ligne proposés par les professionnels et les établissements de santé.

Par ailleurs, La téléconsultation reconnue à 100% par l’assurance maladie continue d’évoluer dans les habitudes des français, fait partie intégrante du projet de loi visant à faciliter l’accès aux soins.

Pour en savoir plus sur nos offres de téléconsultation :

 

Pour en savoir plus sur la réforme Ma santé 2022  :

*Source : site du Ministère des Solidarités et de la Santé

L’infographie sur l’action du gouvernement pour la santé de tous

pdfCommuniqué de presse du gouvernement – Ma santé 2022

pdfSynthèse – Communiqué de presse du gouvernement – Ma santé 2022

Derniers articles