Santé

Quand la réforme du 100 % santé rend accessible l’achat d’appareils auditifs

2 minutes
Depuis le 1er janvier 2021, certaines aides et prothèses auditives sont désormais intégralement remboursées, dans le cadre de la réforme du 100 % santé. Le 14 septembre 2021, le Syndicat des Audioprothésistes (SDA) a publié un premier bilan. Informations et retours chiffrés sur le sujet.
aide auditive réforme

Un succès pour l’audiologie

Avant la mise en place de la réforme 100 % santé, le nombre de personnes souffrant de problèmes d’audition était estimé à 6 millions en France. Et seulement 35 % de la population était effectivement équipée.

Grâce à la réforme, de nombreuses personnes malentendantes ont pu s’appareiller. Avant celle-ci, le prix et le reste à charge des aides auditives trop élevés étaient les causes principales de leur renoncement.

Le bilan en chiffres

• 384 000 personnes ont pu bénéficier d’aides auditives durant les 6 premiers mois de l’année 2021, soit 68 % de personnes de plus qu’en 2019

• 40 % se sont tournés vers un équipement 100 % santé, avec une prise en charge intégrale de la dépense

Depuis la mise en place du 100 % santé, les organismes complémentaires ont déboursé 278 millions d’euros en remboursements et l’Assurance Maladie, 194 millions d’euros.

 

Source : étude réalisée par le Syndicat des audioprothésistes (SDA) portant sur le 1er semestre 2021 et publiée le 14 septembre

Une pathologie beaucoup moins taboue

Les campagnes de communication réalisées dans le cadre de la mise en place de la réforme du 100 % santé ont incité les patients à s’informer sur les équipements et leur prise en charge mais aussi à franchir le pas.

Au fur à mesure que le nombre d’équipements s’accroit, l’audiologie devient une pathologie sur laquelle les personnes osent s’exprimer. D’après le Syndicat des audioprothésistes, si l’augmentation du taux d’équipement perdure, la France pourrait prochainement devenir le pays du monde le mieux équipé en audiologie.

La crise sanitaire liée à la COVID 19 et le port du masque obligatoire ont également été des accélérateurs dans l’achat d’appareils auditifs, la lecture labiale étant plus difficile voire impossible.

 

Attention aux bonnes affaires et promotions

Le Syndicat des audioprothésistes demande un renforcement de la règlementation pour donner un cadre à l’information délivrée au public et à la publicité. Il recommande d’être vigilant(e) face à la multiplication des offres alléchantes qui pourraient notamment inciter à s’équiper en contrepartie de cadeaux.