Fusion AGIRC-ARRCO : ce qui change (ou pas) au 1er janvier 2019

Les régimes AGIRC et ARRCO fusionneront au 1er janvier 2019 pour former un seul régime de retraite complémentaire AGIRC-ARRCO piloté par les partenaires sociaux. Cette décision répond au double objectif d’assurer la pérennité de la retraite complémentaire et de simplifier la compréhension pour les usagers. Revenons sur cette fusion, principes de base inchangés, règles de fonctionnement, points à retenir…

Fusion AGIRC-ARRCO : ce qui change (ou pas) au 1er janvier 2019
couple senior ordinateur

Des principes de base identiques à l’ancien régime :

  • C’est un régime par répartition qui repose sur la solidarité entre générations et secteurs d’activité.
  • Les retraites en cours sont payées par les cotisations versées par les salariés et les employeurs.
  • Les cotisations sont transformées en points de retraite qui alimentent un compte pour chaque salarié.

Les règles de fonctionnement de ce nouveau régime :

  • La mise en place d’un seul compte de points et d’une seule liquidation de retraite vous apporte, en tant que salariés plus de simplicité et de lisibilité.
  • Pour tous les salariés cadres ou non cadre, les cotisations de retraite complémentaire vont être calculées sur deux tranches. La première tranche correspond au plafond de la Sécurité sociale, la seconde au salaire supérieur à ce plafond et jusqu’à 8 fois le plafond de la SS.

Les points à retenir pour les salariés, les futurs retraités et retraités actuels :

Si vous êtes salarié non cadre,

ne prévoyez aucun changement à venir, les points ARRCO deviendront automatiquement des points AGIRC-ARRCO avec la même valeur et un nombre de points identiques.

Si vous êtes salarié cadre,

les points AGIRC seront convertis en nouveaux points en garantissant une stricte équivalence de vos droits.

Si vous êtes futur retraité,

vous découvrirez dans cette réforme, des mesures encourageant la poursuite d’activité.

Si vous êtes déjà à la retraite,

rien ne change pour vous : vous percevrez toujours un versement ARRCO ou si vous êtes cadre, un versement AGIRC : www.agirc-arrco.fr/ce-qui-change-au-1er-janvier-2019

Les nouvelles conditions de départ à la retraite :

Date de départ à la retraite (taux plein régime de base) :

  • Minoration de 10 % du montant de la retraite complémentaire pendant 3 ans et au maximum jusqu’à l’âge de 67 ans.

Report d’un an :

  • Pas de minoration

Report de 2 ans à 4 ans :

Report de 2 ans :

  • Majoration de 10 % pendant 1 an du montant de la retraite

Report de 3 ans :

  • Majoration de 20 % pendant 1 an du montant de la retraite

Report de 4 ans :

  • Majoration de 30 % pendant 1 an du montant de la retraite

 

A noter : le gouvernement rétablit le taux de 6,6 % pour les retraités ayant un revenu fiscal de référence ne dépassant pas 22 580 € pour une personne seule et 34 636 € pour un couple. Votre situation sera régularisée au mois de mai avec effet rétroactif au 1er janvier 2019.

Pas de minoration pour les retraités totalement exonérés de CSG, pour les retraités au titre du dispositif amiante ou de l’inaptitude, pour les retraités handicapés ou ayant élevé un enfant handicapé, les aidants familiaux.

Votre espace privé

une mine d’informations sur la fusion AGIRC-ARRCO !

Rendez-vous sur www.apicil.com/espace-particulier pour créer votre espace privé.

Dans l’onglet Retraite Complémentaire, découvrez des outils pour y voir plus clair sur la fusion AGIRC-ARRCO :

  • – Des vidéos explicatives
  • – La calculette majoration/minoration
  • – La calculette de conversion des points

Vos documents personnalisés sont également à disposition dans cet espace :

  • – Relevé actualisé de points (RAP
  • – Relevé de situation individuelle (RIS)
  • – Estimation Indicative Globale (EIG), dès 55 ans.

Simulateur retraite AGIRC-ARRCO

Tenté par un temps partiel ? Un départ à l’étranger ? Un changement de statut professionnel ?

Avant de valider votre décision et pour calculer l’impact de vos choix sur votre retraite, l’AGIRC-ARRCO vous invite à faire un point sur vos droits en allant sur le simulateur en ligne, M@rel.

En quelques clics sur www.agirc-arrco.fr

Les pensions de réversion

La fusion des régimes AGIRC et ARRCO harmonise les règles des réversions.

A compter du 1er janvier 2019, l’âge requis est de 55 ans minimum pour bénéficier de la perception de la pension de réversion du régime complémentaire, à condition que le décès du conjoint* soit intervenu à partir du 1er janvier 2019.

Le montant de la pension est calculé en multipliant le nombre de points obtenus par le défunt par 60 % et la valeur du point en vigueur.

Toute personne, active ou retraitée, peut effectuer sa demande de pension de réversion en ligne, à condition de vérifier au préalable les droits AGIRC-ARRCO du défunt, via un formulaire à renseigner. Celui-ci est ensuite imprimé, signé, numérisé et envoyé par mail aux institutions de retraite complémentaire.

*Avoir été marié avec la personne décédée et être non remarié.

Dossier suspendu pension

Apicil utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, vous proposer des services et optimiser les fonctionnalités des réseaux sociaux. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies dans les conditions par notre politique de confidentialité.

Accepter Personnaliser

Gestion des cookies

APICIL utilise des cookies qui sont nécessaires au bon fonctionnement de ses sites Web. Selon vos préférences, APICIL peut également utiliser des cookies pour améliorer votre expérience, mesurer l’audience, vous proposer des services et optimiser les fonctionnalités des réseaux sociaux . Ces réglages ne sont valables que sur le navigateur que vous utilisez actuellement.

Préférence pour tous les cookies

Cookies obligatoires

Ces cookies permettent de faciliter votre navigation en vous proposant les meilleurs performances web des sites du Groupe APICIL. Les données qui sont utilisées pour établir votre profil de navigation sont collectées et traitées de manière totalement anonyme :

Cookies publicitaires

Ces cookies permettent de vous proposer sur internet des publicités plus pertinentes de nos partenaires basées sur votre navigation et votre profil client. Ce choix n’a pas d’impact sur le volume de publicité.

Cookies statistiques

Ces cookies permettent de suivre la fréquentation de nos sites et nous aident à améliorer la qualité de nos services. Les données qui sont utilisées pour établir votre profil de navigation sont collectées et traitées de manière totalement anonyme :